Un solo de David Lippe

d’après la nouvelle Le Bouquiniste Mendel de Stefan Zweig

durée 25 minutes


Une petite table sur scène, le narrateur entre dans un café pour échapper à une averse. A l'intérieur, il trouve un lieu qui lui est familier, il est entré "par hasard" à l'endroit où étudiant, il venait rencontrer le bouquiniste Mendel, qui a bouleversé sa vie. Un personnage-redingote et livre à la main... Il raconte une histoire enfouie dans sa mémoire, celle d'un bouquiniste, les livres s'ouvrent, se métamorphosent, s'animent, pour illustrer cette fable humaniste à la table d'un café, un petit homme plongé dans l'immensité de livres monde.

Le Bouquiniste

compagnie Animatière perrine cierco david lippe