avec

Perrine Cierco, interprétation, construction et esthétique

François Pernel, Harpe, arrangements

et interprétation


mise en jeu : David Lippe


«Ils m’ont tout ôté, hors mon coeur, qui me restera toujours pour vous aimer, n’en doutez jamais.» 

A qui s’adressent ces derniers écrits de Marie-Antoinette avant de passer à la guillotine? 

Dans un décor empli des objets d’une reine mythique, deux visiteurs reprennent son histoire à travers la musique et l’image.

La Harpe interprète les pièces baroques de l’époque (Rameau, Forqueray), la marionnette par différents traitements retranscrit les états émotionnels de ce personnage. Tous deux s’emparent de cette destinée où la richesse fascinait, attirait, jusqu’à susciter haine et révolution... 

Chez Marie-Antoinette

ELEGANCE & GUILLOTINE
dossier de présentationmailto:animatiere@gmail.com?subject=demande%20de%20dossiermailto:animatiere@gmail.com?subject=demande%20de%20dossiershapeimage_2_link_0

«Ils m’ont tout ôté, hors mon coeur, qui me restera toujours pour vous aimer, n’en doutez jamais.» 

A qui s’adressent ces derniers écrits de Marie-Antoinette avant de passer à la guillotine? 

Dans un décor empli des objets d’une reine mythique, deux visiteurs reprennent son histoire à travers la musique et l’image.

La Harpe interprète les pièces baroques de l’époque (Rameau, Forqueray), la marionnette par différents traitements retranscrit les états émotionnels de ce personnage. Tous deux s’emparent de cette destinée où la richesse fascinait, attirait, jusqu’à susciter haine et révolution...